Header image alt text

Frauenplatz Biel
Femmes en réseau

«Nous les femmes»

«Nous les femmes» D’une grève à l’autre 1918–2018

En 1918 les femmes se sont également levées et ont rallié la grève générale. La deuxième revendication du comité d’action d’Olten exigeait d’ailleurs le droit de vote et d’éligibilité pour les femmes. D’autres sujets polémiques animaient les réunions: les conditions de travail, le salaire des femmes ou le prix des denrées alimentaires. Aujourd’hui, la situation des femmes et leurs exigences ont évolué. Cependant, des raisons de faire la grève subsistent: de la «guerre du lait» dans les années trente à nos jours, en passant par la grève des femmes en 1991.
Une visite guidée de la ville de Bienne en compagnie de spécialistes jette des ponts entre les événements
historiques de 1918, le mouvement féministe et la période actuelle. Nous nous intéresserons en particulier
aux questions suivantes: Quelles exigences formulées en 1918 sont-elles remplies, lesquelles attendent
toujours une réponse? Et lesquelles ont surgi entretemps?

Visite guidée de Bienne dans la perspective des femmes

le 11 novembre 2018, 11h et 14h30

DURÉE 1h et demie.
RENDEZ-VOUS sur la Place du Marché-Neuf, Bienne
CONTRIBUTION 10 francs
Les visites sont bilingues (il est nécessaire de comprendre l’autre langue)

Flyer «Nous les femmes» D’une grève à l’autre 1918–2018 

 

Dans les Médias

Article dans le BT, mardi, 30 octobre 2018.

Emission sur Radio Jura Bernois, 9 novembre 2018.

Devenez membre

Lore Sandoz-Peter a orchestré en tant que directrice générale la construction de la nouvelle fabrique Bulova au Faubourg du Jura.
Marie-Louise Blösch-Moser (1782-1863) a géré le pensionnat du premier gymnase de Bienne. neuve_127 Quelle: memreg