Header image alt text

Frauenplatz Biel
Femmes en réseau

Nous les femmes 1918 – 2018

En 1918 les femmes se sont également levées et ont rallié la grève générale. La deuxième revendication du comité d’action
d’Olten exigeait d’ailleurs le droit de vote et d’éligibilité pour les femmes. D’autres sujets polémiques animaient les
réunions: les conditions de travail, le salaire des femmes ou le prix des denrées alimentaires. Aujourd’hui, la situation
des femmes et leurs exigences ont évolué. Cependant, des raisons de faire la grève subsistent: de la «guerre du lait»
dans les années trente à nos jours, en passant par la grève des femmes en 1991.
Une visite guidée de la ville de Bienne en compagnie de spécialistes jette des ponts entre les événements
historiques de 1918, le mouvement féministe et la période actuelle. Nous nous intéresserons en particulier
aux questions suivantes: Quelles exigences formulées en 1918 sont-elles remplies, lesquelles attendent
toujours une réponse? Et lesquelles ont surgi entretemps?

D’UNE GRÈVE À L’AUTRE 1918 – 2018

Visite guidée de Bienne dans la perspective des femmes
le 11 novembre 2018, 11h et 14h30

DURÉE 1h et demie.
RENDEZ-VOUS sur la Place du Marché-Neuf, Bienne
CONTRIBUTION 10 francs
Les visites sont bilingues (il est nécessaire de comprendre l’autre langue)
INSCRIPTION jusqu’au 8 novembre:
rundgang@frauenplatz-biel.ch ou 032 322 36 91

Werden Sie Mitglied

neuve_127

Marie-Louise Blösch-Moser (1782-1863) führte das Pensionat des ersten Bieler Gymnasiums. Quelle: memreg

Porträts der Frauen, deren Namen auf Bieler Strassenschildern zu finden sind

Marie Louise Blösch, 1782 – 1863

Lore Sandoz-Peter, 1899-1989. Als Generaldirektorin leitete Lore Sandoz-Peter den Neubau der Bulova-Fabrik an der Juravorstadt.

Marguerite Weidauer-Wallenda, 1882-1972, Tochter einer Schaustellerfamilie, besuchte die Schulen in Biel. In ihrer Jugend erstand sie ein Wanderkino, kaum war die Kinematographie erfunden worden, und begann selber zu filmen. Sie filmte die Bieler auf den Strassen und Plätzen der Stadt und führte ihre Aufnahmen den Amateurakteuren vor.

Elise Wysard-Füchslin, 1790-1863, war eine Schweizer Kunstmalerin und Radiererin.